Fin de vie/Décès

La loi du 22 avril 2005 est relative aux droits des malades et des personnes en fin de vie, qu’elles soient en capacité d’exprimer leur volonté ou dans l’incapacité de le faire.

Ces droits ont été renforcés par la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur de ces personnes.

Ces lois permettent aussi de s’appuyer sur différentes personnes et de ne pas être seul(e) confronté(e) aux éventuelles décisions à prendre lors de sa fin de vie.
L’entourage, la personne de confiance, le médecin et tout le personnel qui entoure la personne en question sont concernés. Tous peuvent être amenés à y réfléchir avec elle ou en tenant compte de son avis.

Les soins palliatifs : ce sont des soins actifs et évolutifs, délivrés pour une personne atteinte d’une maladie grave. Ils ont pour but de prévenir, soulager et prendre en compte la souffrance sociale, psychologique, spirituelle d’un patient, dans une prise en charge pluridisciplinaire et dans le respect de la personne.