Comment ouvrir mes droits à la retraire ?

Pour percevoir sa retraite, il faut avoir cessé toute activité professionnelle salariée et avoir atteint l’âge légal de la retraite. Hors régimes spéciaux, il est fixé entre 60 ans et 62 ans, selon votre date de naissance, mais dans certains cas, il peut être avancé.

Votre retraite subira une décote si vous n’avez pas cotisé pendant un nombre suffisant de trimestres. Vous devez cumuler 160 trimestres de cotisations (40 ans) si vous êtes né en 1948. Cette durée d’assurance est majorée selon l’année de naissance pour atteindre 166 trimestres pour les personnes nées en 1956.

L’âge auquel la retraite est attribuée à taux plein (c’est-à-dire sans décote), quelle que soit la durée d’assurance, passe progressivement de 65 à 67 ans.

En tant qu’affilié au régime général de retraite des salariés, vous devrez remplir « une demande de retraite personnelle » en remplissant le formulaire CERFA n° 10916*06.
Vous pouvez vous procurer ce formulaire auprès de votre caisse de retraite ou sur le site de l’Assurance retraite.

Pour en savoir plus, appelez le 39 60 (prix d’un appel local).

Pour les commerçants, artisans, professions libérales, fonctionnaires et autres, adressez vous à votre régime général correspondant ; il peut s’agir de :

-  la Mutualité Sociale Agricole -MSA,
-  du Régime Social des Indépendants -RSI,
-  des Services des Pensions de l’Etat,
-  de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Professions Libérales – CNAVPL
-  de la Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales – CNRACL,
-  de la Caisse Nationale des Barreaux Français – CNBF,
-  de la Caisse d’Assurance Vieillesse, Invalidité et Maladie des Cultes –CAVIMAC etc

Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)

CPAM de Tarn et Garonne

592, boulevard Blaise Doumerc 
82015 Montauban cedex
Tél : 36 46 (0.06 €/min + pris de l’appel)