Mon logement est insalubre, indigne, que faire ?

  • Habitat indigne : la notion d’habitat indigne recouvre l’ensemble des situations d’habitat qui sont un déni au droit au logement et portent atteinte à la dignité humaine.

Où signaler un logement indigne ?
En premier lieu, il faut solliciter son propriétaire par écrit.
En cas d’absence de réponse, il faut contacter le maire de sa commune qui fera appliquer le Règlement Sanitaire Départemental (RSD).
Chaque département possède un Pôle de Lutte contre l’Habitat Indigne PDLHI qui regroupe l’ensemble des acteurs institutionnels et qui représente le guichet unique pour les plaintes et les signalements.
Pour plus d’information :

  • Logement insalubre : Un logement insalubre est un logement qui présente un danger pour la santé des locataires ou/et du voisinage. Les deux principaux facteurs d’insalubrité sont : un bâti et/ou un équipement dégradé (humidité, risques d’incendie, chauffage défectueux avec risque d’intoxication au monoxyde de carbone etc.)

- Logement insalubre : de quoi s’agit-il ?
- Critères permettant de caractériser l’insalubrité
- Procédure d’insalubrité
- Relogement
Pour plus d’infos, cliquez ici.

Retrouvez l’association ALPIL - Action pour l’Insertion Par le Logement – sur son site Internet. Elle vous guidera et vous informera sur vos droits et vos démarches.